Rechercher

3 bonnes raisons de vous mettre au Kangatraining en gardant bébé à ses côtés !

Mis à jour : août 6

Avec le Kangatraining, pas de compromis et que des bénéfices nous explique Valeria, instructrice depuis 7 mois.


Je suis toujours surprise de découvrir le pouvoir du bouche à oreille et à quel point les réseaux sociaux nous permettent aujourd’hui de faire la rencontre de très belles personnes. C’est en effet ce qui m’est arrivé en faisant la rencontre de Valeria, on a échangé et je me suis passionnée de l’entendre parler de sa nouvelle activité, le Kangatraining. A premier abord le terme m’a surpris mais ce qui m’a accroché c’est d’écouter la manière dont Valeria le décrit avec passion, mais ce qui en transparait le plus c’est cette bienveillance et passion de l’accompagnement des femmes dans leur aventure de maman.

QU’EST-CE QUE LE KANGATRAINING


Bon j’ai assez fait de suspens avant de vous présenter un peu plus Valeria, je vais vous dire enfin pour celles qui comme moi découvrent le terme pour la première fois, ce qu’est le Kangatraining. Le Kangatraining est un programme d'entraînement postnatal basé sur la danse du portage, conçu spécifiquement pour les mamans en période postnatale.

Le Kangatraining permet aux bébés de faire partie intégrante de l'entraînement et leur permet de passer la plupart de leur temps près de leur mère dans une écharpe de portage ou un porte-bébé physiologique.

Tous les exercices peuvent être modifiés pour répondre aux différents besoins car les mamans ont des niveaux de forme physique différents et des limitations physiques différentes (par exemple, douleur de la symphyse pubienne, douleur du coccyx, etc).

Il s'agit d'un entraînement doux et sûr qui vise à renforcer le plancher pelvien et les muscles abdominaux, tout en s'amusant et en se détendant avec d'autres mamans.

Le Kangatraining est une discipline plutôt récente qui est née il y a 11 ans et c’est un nouveau concept en Suisse romande (en effet elle s’est développée déjà en Suisse allémanique et au Tessin) qui nous arrive de nos voisins Autrichiens. Il a été inventé par Nicole Pascher, une ancienne danseuse active dans le milieu du fitness. Maman de 3 enfants, elle avait conscience que les jeunes mères ont peu de temps pour penser à elles.

Inspirée par cette discipline et sa philosophie, Valeria est aujourd’hui la seule monitrice de Kangatraining de toute la Suisse romande.


ENTRE DE BONNES MAINS POUR VOUS LANCER


Valeria, infirmière de formation et diplômée en sciences du mouvement et du sport s’est lancée dans l’aventure du Kangatraining en juin 2019.

Elle a toujours eu de nombreuses activités physiques : danse classique pendant 20 ans, professeur de danse pendant 3 ans et monitrice de gymnastique rythmique pendant 5 ans.

Après la naissance de sa première fille, elle a subi une interruption médicale de grossesse (IMG) et a donc depuis un petit ange qui la guide et qui a complètement changé sa vision de l’avenir. Quand elle a découvert qu’elle était à nouveau enceinte, elle était folle de joie et s’était promis de passer le plus possible de temps avec son bébé. Après la naissance d’Elsa, elle s’est sentie seule avec une grande envie de rencontrer d’autres mamans et retrouver la forme. Par hasard, elle est tombée sur le KANGATRAINING, un entraînement pour jeunes mamans. C’était exactement ce qu’elle cherchait : faire une activité sportive en s’amusant avec son bébé et partager son expérience avec d’autres mamans !


POURQUOI OPTER POUR LE KANTRAINING :

1. C’EST UNE DISCIPLINE ADAPTEE A TOUTES LES MAMANS

Annette & Valentine : Lorsqu’on se renseigne un peu sur le Kangatraining, l’un des premiers points qui est mis en avant est son adaptabilité à toutes les mamans. Nous on trouve ça génial mais comment concrètement pouvez-vous assurez cette adaptabilité à chaque maman ?


Valeria : Après discussion avec la maman, je peux adapter la séance à ses problématiques, à sa condition physique, modifier les exercices si elle a un diastasis des grands droits par exemple ou douleurs de dos. Et je suis toujours attentive à elle pour savoir si elle a des douleurs afin de pouvoir constamment adapter le cours.


Annette & Valentine : Pourriez-vous nous présenter le déroulement classique d’un cours ?

Valeria : on commence avec un échauffement, des exercices au sol en interaction avec le bébé, suivi de la partie debout avec le bébé en portage (chorégraphies, exercices pour les jambes, les bras) et on termine avec l’entraînement du plancher pelvien et les étirements


Annette & Valentine : Le Kangatraining est adapté à toutes les mamans certes, mais que peut-on espérer en ressortir? Est-ce quelque chose qu’on peut faire en espérant perdre du poids, remuscler son périné, quels sont les avantages physiques d’une telle pratique ?


Valeria : durant les séances de Kangatraining on renforce les groupes musculaires qui ont été affaiblis au cours de la grossesse/accouchement et les premiers mois de vie du bébé, et au contraire on étire les groupes musculaires qui ont été raccourcis pendant la grossesse/accouchement. Le plancher pelvien n’est pas sollicité mais au contraire est contracté pour le renforcer et en avoir meilleure conscience. Il y a une alternance d’activité aérobie et anaérobie pour l’amélioration de l’endurance cardiovasculaire et des activités de coordination et de bonne posture.


Annette & Valentine : Nous, on avait entendu dire qu’avec une césarienne on était souvent bloqué pendant plusieurs semaines et que l’on ne pouvait donc pas faire d’exercices. Puisque le Kangatraining s’adapte à toutes les mamans, permet-il aussi aux mamans qui ont eu une césarienne de reprendre un peu d’exercice un peu plus tôt et ce tout en douceur ?


Valeria : Complètement. Le kangatraining est une activité adaptée à partir de 6-8 semaines après un accouchement par voie basse et 10-12 semaines après une césarienne.



2. CELA VOUS PERMET DE GARDER UN LIEN SOCIAL AVEC D’AUTRES MAMANS QUI PASSENT PAR LES MEMES ETAPES QUE VOUS


Annette & Valentine: Lors de notre première conversation vous avez mentionné que ces séances de Kangatraining c’était aussi l’occasion de rencontrer d’autres mamans. Cela nous a paru aussi très important, parce que quand on est maman on n’a pas forcément d’autres jeunes mamans autour de soi qui vivent les mêmes choses que nous. Remarquez-vous que des amitiés se créent ?



Valeria : Le côté humain est pour moi très important. Avant et après chaque cours on prend le temps de discuter, papoter, échanger. Je suis de nature introvertie et depuis que je pratique le Kangatraining je suis entourée de jeunes mamans et de belles amitiés se sont créée pas seulement avec moi, mais aussi entre les mamans.


Annette & Valentine : On imagine que c’est un moment où certains tabous tombent et les langues se délient alors que les mamans se retrouvent entre elles. Est-ce le cas? On imagine même que pour certaines mamans c’est un moment d’échappatoire pendant lequel elles peuvent parler avec quelqu’un d’autre que leur bébé. On n’a rien contre cela, mais parfois ça peut aussi être sympa d’échanger avec une autre maman.


Valeria: Souvent la naissance d’un enfant correspond aussi à la naissance d’une mère et c’est une période très compliquée. On imagine seulement des belles choses en pensant à un nouveau-né mais ce n’est pas toujours facile de gérer tous ces nombreux changements qui arrivent ensemble : surtout les premiers mois, il faut s’adapter à ce petit être, il faut le connaître, se faire confiance et trouver un nouvel équilibre soit comme femme soit comme épouse dans la vie de couple. Retrouver d’autres mamans qui ressentent les mêmes difficultés que nous, ça peut nous aider à relativiser, à ne pas tomber dans la tristesse, mais aussi à trouver des réponses, avoir des conseils et comprendre qu’on n’est pas seules.



3. POUR AVOIR AUSSI UN MOMENT POUR SOI SANS COMPROMIS


Annette & Valentine : On l’aura compris, le Kangatraining permet de ne pas avoir de compromis entre le temps passé avec bébé et le temps pour soi. Non seulement on peut amener son bébé, mais en plus ils font activement parti du cours ! Mais comment fait-on quand bébé pleure ou quoi que ce soit qui nécessite une interruption du cours pour la maman ? Cela arrive-t-il souvent ?



Valeria : La maman peut à tout moment s’arrêter pour changer la couche ou allaiter le bébé. Quelques fois il arrive que le bébé pleure et c’est surtout quand il est très fatigué, mais ses pleurs seront très brefs. Dès qu'il sera installé dans le porte-bébé, il sera bercé par les mouvements de sa maman et il s'endormira juste après pour que sa maman puisse se concentrer sur son entraînement.


Annette & Valentine : Le Kangatraining, certes c’est une activité qui se fait avec son bébé mais avant tout il met au cœur de tout la maman, en comprenant qu’elle est une maman avec un bébé et tout ce que cela signifie. Pouvez-vous nous en dire plus, avez-vous des anectodes ou retour des mamans qui participent à vos cours ?


Valeria : Les mamans apprécient beaucoup ces moments privilégiés passés avec leur bébé. Avec le kanga on peut reprendre une activité physique après l’accouchement en douceur, en sécurité, sans besoin de quelqu’un qui nous garde le bébé.



Merci Valeria de nous avoir fait découvrir le Kangatraining, mais aussi de vous être ouverte à nous. Nous avons découvert une très belle personne, au parcours qui n’a pas été des plus aisé mais qui en est ressorti encore plus forte et cela n’est pas donné à tout le monde et nous vous admirons pour cela. Nous avons bien entendu découvert une fantastique activité pour s’épanouir en tant que femme et maman avec le Kangatraining. On ressent la passion qui vous anime pour cette activité, mais aussi votre compassion et adaptation à chacune des mamans qui franchis le pas de votre salle de cours (qui parfois d’ailleurs se transforme en cours en plein air). On notera bien que Valeria souligne le fait qu’il n’est pas nécessaire d’avoir une écharpe/porte-bébé pour participer car certaines sont à disposition gratuitement lors des séances. Une preuve de plus que Valeria a pensé à tout et que vous êtes en de très bonnes mains avec elle.


Pour en savoir plus sur ces cours et sur Valeria on vous invite à suivre son compte instagram: Kangatraining_geneve 

34 vues